MEN!!!

tu n'as pas honte dramaturge

Un jour, un homme, artiste de son état, eut l'idée de monter un spectacle. Malgré les castings qu'il organisa aucune comédienne ne lui convenait et il lui en fallait six. Il décida de partir à leur recherche de par le monde. 
En Algérie il rencontra Fatiha qui lui jeta des noyaux de dattes à la tête car elle croyait qu'il voulait l'épouser. Usant de tous les arguments possibles il finit par la convaincre. 
Encouragé par sa victoire, il continua son périple. 
En Côte d'Ivoire, la propriétaire d'une chaîne de magasins lui parla de sa fille, exilée en Amérique, qui jouait dans la reprise de "Cats". Direction les States où il rencontra Bintou qui l'invita à partager le "tchéké" au poisson "Muum muum muum".
New York, 5 heures du matin: dans un club très coté de la 5eme avenue (le Pink Fluffy Bunny pour les connaisseurs) il fut ébloui par la pétillante Esther, qui faisait son numéro acclamé de stand-up comedy.
De là, direction la Corée ... mais là ... rien.
Il rentra chez lui, à Paris et ... miracle !!! Lors d'une représentation d'une pièce de Ch'oe In-Hun il découvrit le mystère subtil, sucré-salé et épicé de Kim-Soo Jung qui était ... coréenne.
Plein d'espoir, il explora la zone la plus insolite et la plus exotique qu'il ait jamais vue : le quartier du Val Fourré à Mantes-la-Jolie. Bravant les cars de CRS et les dealers, avançant entre trois voitures en flammes, il parvint à entrer dans le Centre Culturel pour assister à une représentation du "Legs"  de Marivaux où Céline jouait le rôle de Lisette.
Il s'accorda quelques jours de vacances à Biarritz et là, dans les tréfonds d'un club de "Bourgeois Anonymes en Détresse", il rencontra Marie-France qui achevait une semaine de lectures en scène des oeuvres de Boris Vian, commencée avec "l'Arrache-Coeur" et terminée avec "Cantilènes en Gelée".
Enfin son idée pouvait voir le jour, un spectacle riche en numéros chantés et dansés, saupoudré de quelques blagues salaces sur les hommes, et qui s'appellerait "MEN !!!" Il avait ses six comédiennes. Il les a dirigées d'une main de velours dans un gant de fer et avec une ardeur toute .... britannique.
Mais...

Retour en haut